Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création

La Banque Mondiale et le FMI

Pambazuka News 27.04.2017 African rising Translation of: Original - Jpic-jp.org

Tandis que la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International (FMI) tiennent leurs réunions à Washington DC, des milliards de dollars dus aux pays africains quittent illégalement le continent. Et puis nous nous plaignons du flux sans fin des immigrés !

Africans Rising for Justice, Peace and Dignity - Les Africains debout pour la justice, la paix et la dignité -, un mouvement citoyen panafricain émergent, condamne le manque d'action et la complicité de la Banque Mondiale et du FMI à propos des flux financiers illicites en provenance d'Afrique, et les appelle ainsi que les gouvernements africains et régionaux, à agir d'urgence pour #StopTheBleeding (#ArrêterlaSaignée) de la richesse africaine.

Selon la Commission économique pour l'Afrique, les flux financiers illicites du continent pourraient atteindre 50 milliards de dollars par an. Cela représente environ le double de l'aide publique au développement que reçoit l'Afrique. Le Africa Progress Panel et le Mbeki High Level Panels qui sont bien  documentés ont conclu que « l'Afrique perd plus dans ces flux illicites que ce qu'elle gagne dans l'aide et l'investissement étranger direct ».

Les sociétés multinationales sont les principaux moteurs des flux financiers illicites, grâce aux  pratiques telles que la fausse tarification du commerce, la sous-facturation des exportations, l'exagération de la valeur des importations et le système général d'évasion des taxes.

Les flux financiers illicites ôtent au continent les ressources nécessaires pour le développement économique, l'éducation, la santé, l'atténuation du climat, le développement des infrastructures et d'autres services essentiels. Ces ressources vitales pourraient contribuer à créer les emplois de qualité que souhaitent les jeunes dans tout le continent. Au lieu de cela, nous voyons un flux régulier d'argent vers les paradis fiscaux illégaux et les comptes bancaires offshore cachés grâce à la corruption et à l'évasion fiscale.

Nous voyons également que la Banque mondiale, le FMI, et beaucoup de nos gouvernements,  promeuvent un programme néolibéral et un système commercial mondial qui favorisent ce pillage. Nous, les citoyens et les descendants d'Afrique, dans le cadre de ce mouvement émergent, nous sommes indignés tant par ces flux financiers illicites que par les siècles d'oppression. Nous condamnons le pillage de nos ressources naturelles et la suppression de nos droits humains fondamentaux.

Kumi Naidoo, directeur de African's Rising a déclaré : « L'agenda néolibéral a créé un cycle continu de dette et d'appauvrissement. Les flux financiers illégaux continuent d'être un mode d'exploitation, alimentant la cupidité des élites aux dépens des gens ». Et d'ajouter: « Nous condamnons la Banque Mondiale et le FMI pour leur silence et leur complicité à ce sujet. L'Afrique que nous voulons est celle qui utilise les vastes ressources du continent dans l'intérêt de son peuple et des générations futures ».

Mohamed Lamin Saidykhan, coordonnateur de African's Rising, souligne : « Les flux financiers illicites drainent les ressources vitales nécessaires pour construire l'Afrique plus forte que nous savons possible. Les jeunes africains risquent leur vie aux mains des trafiquants d'êtres humains dans le désert ou sur des bateaux à la dérive à la recherche d'une vie meilleure. Les flux financiers illégaux suppriment les opportunités que les jeunes Africains méritent. Nous demandons aux institutions financières internationales et à nos gouvernements de soutenir les mesures de transparence qui arrêtent ces flux illicites ».

Tendai Murisa, directeur exécutif de Trust Africa dit: « Nous avons besoin d'un effort public énergique et d'un tollé pour mettre fin immédiatement à ces pratiques. Nos gouvernements et nos institutions régionales devraient créer des mécanismes de suivi rapides et des lois pour se conformer à une nouvelle manière de voir les choses ».

Trust Africa mène la campagne #StopTheBleeding pour mettre fin aux flux financiers illégaux sortant d'Afrique. En tant qu'Africains debout pour la justice, la paix et la dignité, nous sommes résolus à promouvoir une solidarité et une unité d'action de l'ensemble des peuples d'Afrique en vue de construire l'avenir que nous souhaitons : droit à la paix, à l'inclusion sociale et à la prospérité partagée.

Source: La Banque Mondiale et le FMI.

Soutenez #StopTheBleeding of Africa’s wealth !

Rejoignez le Mouvement: Africans Rising officiellement lancé pendant la Journée de Libération de l'Afrique, le 25 mai 2017, avec des événements sur tout le continent et dans la diaspora. Pour rejoindre le mouvement, signez la charte fondatrice, la Déclaration du Kilimandjaro.

Pour plus d'informations, contactez:

Grant Clark, grant@africans-rising.org

Muhammed Lamin Saidykhan, Muhammedlamin@africans-rising.org

Kumi Naidoo, kumi@africans-rising.org

Photo: Crédits #StoptheBleeding

Laisser un commentaire