Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création

Les hommes doivent observer le hijab, non pas les femmes

Indipendent 29.03.2017 Qasim Rashid Translation of: Original - Jpic-jp.org

Pour on ne sait pas quelle raison, beaucoup d'hommes semblent penser qu'ils peuvent simplement forcer les femmes à observer le  hijab. Au lieu de cela, le Coran et le Prophète Muhammad sont clairs : dans l'Islam, les hommes ne sont pas autorisés du tout à le faire. La responsabilité de la modestie nous incombe à nous, les hommes.

Dans mon travail quotidien, je suis défenseur des droits civils des femmes musulmanes. Ainsi, lorsque j’ai vu sur twitter les tendances #MuslimWomensDay (#Journée mondiale des femmes musulmanes), je me suis vu obligé de partager mes pensées sur le hijab. L’idée a eu vite du succès, je crois, parce qu’elle aborde un point qu’apparemment trop peu de gens considèrent comme nouveau sur le hijab. Le point est que, en parlant du hijab, le Coran ne s’adresse pas d’abord aux femmes mais plutôt aux hommes. Ce n'est pas une faute de frappe. L'Islam réserve la responsabilité première de l’obéissance du hijab, non pas aux femmes mais aux hommes. La compréhension de ce point est critique.

Beaucoup de gens souvent confondent le « hijab » et le « foulard ». Bien que le « foulard » soit une forme de « hijab », les hommes oublient souvent que le « hijab » est beaucoup plus. Au début du discours sur le « hijab », le Coran ordonne aux hommes de ne pas braquer leur regard sur les femmes et d'éviter la promiscuité.

Le Coran 24:31 commande aux hommes d’observer la modestie : « Dis aux hommes croyants qu’ils restreignent leurs yeux et couvrent leurs parties intimes. Cela est le plus pur pour eux. Certes, Allah connait bien ce qu'ils font ». Ce verset rejette les lois qui veulent  être coercitives pour les femmes parce que : « Les femmes doivent se couvrir si non les hommes deviennent éperdus ». Il détruit la culture du viol parce qu’il commande aux hommes de se reformer avant tout et exclusivement eux-mêmes. Il démolit les plaintes selon lesquelles, ce que la femme revêt est « très provocant », quoi que cela signifie, car il interdit aux hommes de fixer du regard les femmes.

Dans l’islam, les hommes ont l'obligation devant Dieu et les femmes d'observer le hijab. J’imagine ainsi une conversation entre quelqu'un qui enseigne le Coran et un  élève quelconque :

Enseignant : Ne convoite pas les femmes !

Elève : Mais elles portent des vêtements si transparents !

Enseignant : Pourquoi convoites-tu ? Arrête.

Elève : Mais c’est si transparent !

Enseignant : Pourquoi convoites-tu ?

Elève  : Uh…

C’est aussi simple. Si quelqu'un choisit d’accepter l’Islam, il doit observer le hijab. Les directives du prophète Mohammed déjà affirmaient cette vision. Il instruit les hommes : « Soyez vous-mêmes chastes, et les femmes le seront aussi », mettant de nouveau la responsabilité première de l’observance du hijab sur les hommes.

Ce point fut de nouveau mis au clair lorsque le prophète se promenait avec son compagnon Al fadl bin Abbas. Une femme décrite comme extrêmement belle avait approché le Prophète pour lui demander conseils sur des questions religieuses. Al Fadl commença à la fixer du regard à cause de sa beauté. Remarquant cela, le prophète Mohammed n’a pas blâmé la femme pour être habillée d'une manière immodeste ou pour montrer sa beauté. Au contraire, il porta sa main vers l'arrière pour prendre le visage de Al Fadl et tourna sa tête de l’autre côté enfin qu’il cesse de la regarder. Là encore, le Prophète  Mohammed établit que la responsabilité première d’observer le hijab concerne les hommes.

C'est un enseignement subtil mais significatif. Nous avons tous entendu des hommes dire : « Je veux une femme chaste », alors qu’eux-mêmes n’ont rien de cela. A ce genre d’hommes je dis : « Ne soyez pas hypocrites, le Coran nous tient, nous, pour responsables ». C’est seulement après que le Coran commande strictement aux hommes d’observer hijab en étant modestes et en se reformant eux-mêmes, qu’il s’adresse aux femmes.

Mais ici quelque chose d’étrange arrive aux hommes. Alors qu’ils laissent totalement de  côté leur responsabilité première du hijab, les hommes découvrent subitement et magiquement le concept du hijab pour les femmes. C’est un étonnant phénomène que je vois souvent dans mon travail quotidien. Pour des raisons inconnues, les hommes pensent qu’ils peuvent simplement forcer les femmes à observer le hijab. Alors que le coran et le prophète Mohammed sont clairs : dans l’Islam, l'autorisation pour les hommes de forcer les femmes au hijab n’existe pas.

Ainsi sa sainteté, le Khalifa de l'Islam, Mirza Masron Ahmad, rappelle aux hommes qui forcent les femmes au hijab : Arrêtez et restreignez-vous plutôt vous-mêmes. Dans un sermon de 2014, il a exhorté les hommes : « Les hommes devront se rappeler qu’ils n'ont reçu aucun pouvoir pour contrôler les autres mais qu'ils doivent se contrôler eux-mêmes. Il ne leur appartient pas de couvrir les têtes de femmes par un geste extérieur. Les hommes sont invités  à restreindre leurs yeux, ils doivent accomplir leurs propres obligations. Il n’y a même pas un seul commandement qui oblige les femmes musulmanes à couvrir leur tête, à plus forte raison, les femmes non-musulmanes. Ces sont des hommes de ce type qui ont des idées rigides ».

Le hijab est un enseignement islamique d'une importance cruciale. Personne ne le nie. Mais il me semble que beaucoup d’hommes oublient qu’il s’applique en premier lieu à nous les hommes.

Arrêtons d'obséder les femmes et préoccupons-nous de nous réformer nous-mêmes d'abord. Cette idée apparemment inédite est en fait le vrai hijab et la vraie signification du hijab. Et, enfin, voici une autre idée surprenante pour ceux qui cherchent à comprendre comment le hijab s’applique aux femmes musulmanes : c'est à elles qu'il faut le demander.

Source: http://www.independent.co.uk/voices/muslim-men-hijab-forcing-women-islam-teaching-mohammed-quran-modesty-a7655191.html

Qasim Rashid est un avocat, auteur et porte-parole national de la communauté musulmane Ahmadiyya aux États-Unis.

Laisser un commentaire