Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création

Les tribus amérindiennes contre l'oléoduc du Nord Dakota 

Chicago 18.09.2016 Jpic-jp.org Translation of: Sara Clemente Le 1er avril 2016 des dizaines de membres des tribus originaires de plusieurs nationalités amérindiennes sont montés à cheval pour protester contre le projet de construction d'un oléoduc qui traverserait la rivière Missouri et empièterait sur leurs villages ancestraux seulement à quelques mètres du Nord Dakota. Le gazoduc proposé est un cas typique de violation des droits humains qui réclame la défense des intérêts qui en fait peut être considéré comme une ligne directrice et un modèle de plaidoyer en légitime défense.

Un groupe de membres d'environs 200 tribus US, s’inquiète que l’accès à l’oléoduc du Dakota conduirait à la contamination de la rivière. « Sans eau, il n'y a pas de vie, et c’est notre source principale ». En fait, ce gazoduc traversera l'aquifère d'Ogallala, une nappe phréatique âgée d’un  million d’années peu profonde couvrant huit États américains, qui fournit de l'eau fraîche pour la consommation et l'agriculture et tout en s’étendant le long de la Réserve Indienne de Standing Rock. Une fuite pourrait contaminer l'Aquifère Ogallala déjà en crise et menacé d’assèchement et compromettre grandement une source d'eau pour des millions de personnes. En plus de cela, il traverserait également des terres d’une signification historique pour cette Nation Sioux,   comportant des lieux de sépulture comme l'a soutenu un membre de la nation du Standing Rock : « Ils vont sous la rivière à 500 mètres de la tombe de mon fils, celle de mon père, de ma tante que j’ai enterrée la semaine dernière ». En outre, même si ces gens vivent maintenant dans une  réserve, l’oléoduc du Dakota traverserait des territoires initiaux qui leur sont donnés par traité. Le champ pétrolifère de Bakken compte faire une base opérationnelle avancée pour la dernière invasion industrielle des territoires faisant partie du Traité Indien, apportant avec elle la corruption, la pollution et la violence, comme à l'époque où l'or avait été découvert dans le Dakota du Sud dans les années 1800. Par conséquent, la bataille de la Nation Sioux montre les bonnes étapes dans une lutte pour la réussite de la défense des intérêts. Tout d'abord, les tribus ont demandé une étude d'impact environnemental, qui n'a pas été faite ; deuxièmement, ils peuvent vraiment se sentir justifiés en droit parce que l’oléoduc contrevient aux droits relatifs à l'eau de la tribu garantis par des traités et les protocoles associés à ces droits ; troisièmement, ils sont à la recherche d'un bien commun: « Ce n’est pas seulement notre problème. Tout le monde en aval va être affecté, tout le chemin vers le golfe du Mexique », dit le porte-parole.

En fait, le groupe est composé de membres de la nation Standing Rock, ainsi que d'autres membres connus venant du Dakota du Nord et du Dakota du Sud, y compris la Rivière Cheyenne  Lakota et la réserve de Sioux Rosebud. Par conséquent, ils se sont rejoints à cheval, en courant ou en marchant à Cannonball, Dakota du Nord pour établir un « Camp de l'Esprit » à l’endroit où le gazoduc proposé traverserait la rivière. Ils comptent y rester définitivement avec l’intention d’y amener la conscience et le symbole de la résistance contre la construction de l’oléoduc. Un  aspect encore plus important est le suivant : les impacts socio-culturels du gazoduc portent plus loin que la destruction de l'environnement, en effet, les indigènes et les autres habitants se sont regroupés pour une course de relais de 805 kilomètres appelée « Run for Your Life » (Courrez pour votre Vie). Cela a commencé le 24 avril pour prendre fin le 3 mai au bureau du Corps d’Armée des Ingénieurs  à Omaha, Nebraska, où les coureurs voulaient remettre une pétition.

« Tout est possible avec l’oléoduc, le taux élevé de criminalité, les drogues, le trafic sexuel et ce n’est pas ce que nous voulons pour notre peuple », ont déclaré deux mères de Kettle Lakota. Le gazoduc est vu comme l'anciens chemin de fer qui venait à travers le territoire : non seulement il a divisé le troupeau de bisons en deux et a affecté l'accès des populations locales aux bisons. Mais de plus, les chasseurs de bisons ont exterminé les troupeaux de bisons et « ont ramené les colons et les pèlerins sur le territoire des traités et ont affecté notre mode de vie et notre liberté », ont- elles dit.

Le droit de la Nation Lakota est basé sur la « Winters Doctrine », cette affaire de la Cour Suprême qui, en 1908, a précisé leurs droits relatifs à l'eau, une eau propre de la rivière Missouri. « Nous avons donné aux États-Unis le droit d'utiliser notre eau », dit Yellow Fat, leur représentant. « Le gouvernement des Etats-Unis a encore une fois permis à beaucoup d'argent de bafouer tous nos droits. Jadis nous avions des terres aussi loin que l’œil pouvait voir. Maintenant, nous sommes dans un camp d’emprisonnement. Maintenant, ils font encore une brèche supplémentaire » poursuit-il. L'espoir d'une fin pacifique doit toujours triompher, mais il prévient : « Ceci est un combat pour notre avenir. Regardez comment nos ancêtres et nos grands-parents se sont récemment battus et sont morts pour le peu que nous avons maintenant. Nous n’allons pas leur permettre d’en profiter ». Un bon exemple de plaidoyer qui regroupe la base juridique, la revendication des droits de l'homme, la bonne recherche commune dans une lutte entièrement soutenue historiquement. Cela peut être pris comme une ligne directrice et un paradigme pour l’autonomisation de toute défense d’intérêt.

 

Source

- http://www.theguardian.com/us-news/2016/apr/01/native-american-north-dakota-oil-pipeline-protest

Autres documents:

http://www.marianne.net/obj-washington/Indiens-d-Amerique-un-genocide-tranquille-et-presqu-acheve_a40.html

- http://www.lakotavoice.com/2016/03/28/tribal-citizens-rise-up-against-bakken-oil-pipeline/ 

http://www.truth-out.org/news/item/35859-lakota-lead-the-fight-against-the-dakota-access-pipeline

Laisser un commentaire